Le bilan des décès de l’ouragan Ian, qui a frappé le sud-est des Etats-Unis la semaine dernière, s’est alourdi à au moins 80 morts, selon les médias américains, qui compilent les bilans des différentes autorités locales.

Le bilan se monterait à au moins 81 décès en Floride attribuables à l’ouragan, tandis que le gouverneur de la Caroline du Nord a déclaré samedi que quatre personnes étaient mortes à cause de Ian. Le seul comté côtier de Lee, en Floride, le plus touché par la tempête, a recensé au moins 42 morts, 39 autres ont été signalés par les autorités des comtés voisins. Le précédent bilan en Floride était de 58 morts.

Des dégâts très importants

Ian, l’une des tempêtes les plus puissantes à avoir frappé les États-Unis, a rasé des quartiers entiers et détruit des lignes électriques et des ponts lorsqu’il a touché la côte sud-ouest de la Floride mercredi. Les vents puissants et les pluies diluviennes ont submergé des quartiers situés à l’intérieur des terres, et les équipes de recherche et de sauvetage continuent de chercher des victimes.

Après avoir traversé la Floride, Ian s’est dirigé vers l’Atlantique, mais il a fait demi-tour et a touché à nouveau la Caroline du Sud en tant que tempête de catégorie 1, tout en apportant de fortes pluies et des vents violents en Caroline du Nord également.

Dimanche, les garde-côtes américains ont indiqué qu’ils suspendaient leurs recherches pour retrouver seize migrants portés disparus après le naufrage de leur bateau pendant l’ouragan. Deux autres personnes qui se trouvaient sur le bateau avaient été retrouvées mortes, tandis que neuf avaient été secourues.