Le destin de l'Ukraine se joue en partie à Genève, lors de négociations entre Russes et Américains lundi 10 janvier. A cette occasion, Le Temps a voulu comprendre plusieurs point de vue sur ce pays dont le devenir est au coeur de tensions géopolitiques d'une extrême intensité.

Lire aussi: 

Lors des derniers contacts diplomatiques, les Etats-Unis ont multiplié les avertissements: si Moscou maintient «un pistolet sur la tempe de l’Ukraine», dans un «climat d’escalade et de menaces», les pourparlers de lundi sont voués à l’échec, estime Antony Blinken, le chef de la diplomatie américaine, qui vient de recevoir son homologue allemande à Washington, pour accorder leurs violons.