Dévastatrice, la guerre contre l’Ukraine ne connaît aucun répit. Malgré sa supériorité, l’armée russe piétine. Espérant une guerre éclair, elle n’a jusqu’à présent conquis qu’une ville importante: le port de Kherson, dans le sud. Et les forces russes font face à l’hostilité des habitants, comme en témoignent les vidéos de manifestants bravant des soldats lourdement armés. Une situation qui préfigure des difficultés de l’armée russe si celle-ci entend occuper une partie ou la totalité d’un immense pays peuplé de 45 millions d’habitants avant l’invasion.