Le pape veut «donner la parole à ceux qui ne l’ont pas». Pour ce faire, il a organisé cette semaine à Rome une rencontre internationale inédite sur «la protection des mineurs dans l’Eglise». Et pendant que le cardinal Blase Cupich, archevêque de Chicago, a fait les présentations lundi en conférence de presse, plusieurs anciennes victimes d’abus sexuels commis par des prêtres, aujourd’hui représentantes d’associations d’aide et d’assistance, se sont réunies devant la salle de presse du Saint-Siège, près de la place Saint-Pierre.

Lire aussi: «Remettez-vous à la justice humaine»: l'injonction du pape aux prêtres pédophiles