Emmanuel Macron arrive à Washington ce mardi soir pour sa seconde visite d’Etat aux Etats-Unis, une première pour un président français selon l’Elysée. C’est aussi une des premières réceptions à ce niveau de prestige pour le président Biden. Ce qui démontre selon Paris la reconnaissance d’une relation privilégiée entre les deux présidents et les deux pays. Tout en haut de la pile des discussions prioritaires: les sujets économiques, notamment l’avenir des échanges transatlantiques après l’Inflation Reduction Act (IRA), le plan d’investissement massif de l’administration Biden, très généreux en subventions pour l’industrie américaine, une compétition déloyale à laquelle l’Europe entend répondre. La France estime en effet que l’Europe paie le prix fort des sanctions contre la Russie en termes économiques et énergétiques et que les politiques américaines doivent le prendre en compte en évitant de fausser la concurrence et de handicaper encore davantage l’économie européenne.