Le consensus scientifique est parfois pire que les désaccords entre chercheurs et médecins. A force de voir, ces derniers jours, une armée d’«experts» lui intimer presque l’ordre de reconfiner la population française pour faire face à la «troisième vague» de contaminations, Emmanuel Macron a compris que le gouvernement jouait sa dernière carte de crédibilité dans cette crise sanitaire.

Lire aussi: A la frontière française, le labyrinthe des tests PCR et des contrôles