Elle avait 22 ans. Mahsa Amini était venue de la province du Kurdistan, dans le nord-ouest de l’Iran, pour visiter la capitale, Téhéran. C’est là qu’elle a été arrêtée mardi dernier par la police des mœurs pour tenue «inappropriée». Elle est décédée vendredi après être tombée dans le coma. Sa mort suspecte a provoqué des manifestations en Iran, souvent violemment réprimées. Les protestations continuaient lundi à Téhéran mais aussi dans le Kurdistan iranien. Elles réunissent à la fois des femmes et des hommes. A nouveau ce lundi, la police iranienne a nié être responsable de ce décès, parlant d’un «incident».