Le scandale du donateur qui a aidé Boris Johnson à payer la rénovation de son appartement, en dépit des règles? La petite phrase pour le moins malheureuse que le premier ministre britannique aurait prononcée en octobre, promettant de laisser «les corps s’empiler» plutôt que d’envisager un nouveau confinement? Les électeurs anglais ont envoyé ce jeudi un signal clair: ils n’en ont cure et continuent à soutenir Boris Johnson. Lors d’une série d’élections locales, dont seule une partie des résultats était connue vendredi soir, ils ont offert une franche victoire au Parti conservateur.

Lire aussi: «Qu’on laisse les corps s’empiler!» Boris Johnson fait de nouveau scandale