La Corée du Sud et les Etats-Unis débuteront dimanche des manœuvres militaires navales conjointes décidées mardi par les présidents américain Barack Obama et sud-coréen Lee Myung-Bak, après le bombardement par la Corée du Nord d’une île sud-coréenne, a indiqué l’agence Yonhap.

Les manœuvres qui se dérouleront en mer Jaune, où s’est produit le bombardement de mardi, impliqueront le porte-avions américain George Washington, selon l’agence sud-coréenne Yonhap.

Mardi, les présidents Barack Obama et Lee Myung-Bak sont convenus de «relever le niveau de préparation» et de tenir des manœuvres militaires conjointes dans «les jours prochains», a annoncé la Maison Blanche.

Les deux présidents sont convenus de mener des manœuvres militaires «dans les prochains jours pour poursuivre l’étroite coopération en matière de sécurité entre nos deux pays et pour souligner la force de notre alliance et notre engagement pour la paix et la sécurité dans la région», écrit dans un communiqué la présidence américaine.

Barack Obama a également assuré son homologue sud-coréen que les Etats-Unis se tenaient «côte à côte» avec leur allié après le bombardement de l’île sud-coréenne.