Migrations

La marée était très basse: au  moins 90 immigrants clandestins se glissent en Espagne via Ceuta

Les deux villes espagnoles de Ceuta et Mellila, en face de Gibraltar, sur territoire marocain, sont la seule frontière terrestre entre l'Union européenne et l'Afrique

Quelque 90 immigrants clandestins ont réussi samedi à pénétrer dans l'enclave espagnole de Ceuta, à partir du Maroc voisin, en profitant d'une marée très basse pour contourner un brise-lame habituellement inaccessible, a-t-on annoncé de source officielle.

«Nous nous occupons d'eux sur la plage» avant de les envoyer au centre de séjour temporaire pour les immigrants, a déclaré à l'AFP un porte-parole du gouvernement local.

Le même endroit et les mêmes conditions avaient permis, le 25 décembre dernier, à 185 immigrants d'entrer dans l'enclave espagnole. Ce même jour, les autorités marocaines avaient empêché 104 autres personnes de passer à la nage, et avaient récupéré deux cadavres.

Ceuta et Melilla, deux territoires espagnols limitrophes du Maroc, représentent la seule frontière terrestre entre l'Union européenne et l'Afrique. La plupart des migrants cherchant à entrer dans ces enclaves le font en tentant d'escalader les barrières qui ont été érigées.

Publicité