En chemise kaki foncé, Volodymyr Zelensky s’est adressé mardi après-midi par vidéoconférence au Conseil de sécurité réuni à New York en session urgente sur l’Ukraine. Le ton est ferme, le flux rapide. Le président ukrainien décrit les horreurs commises par les forces russes en Ukraine. Il parle «des civils encore dans leur voiture, écrasés par un char, juste pour le plaisir», des femmes violées, des gens égorgés. Il invite ensuite les membres du Conseil de sécurité à visionner une vidéo glaçante qui montre des corps dans des fosses communes, des mains de cadavres, le tout accompagné par une musique de violoncelle et de violon. Le message est puissant, mais d’une incroyable tristesse.