L’essentiel

La Suisse compte ce jeudi 358 cas de covid supplémentaires en 24 heures. On déplore 6 décès et 18 malades ont été hospitalisés. L'OFSP a annoncé que le nombre de cas d'infections au coronavirus avait diminué de 31% en une semaine.

Les cantons de Saint-Gall et de Berne ont achevé la phase d'essai avec succès et ont commencé à délivrer des certificats covid pour les personnes entièrement vaccinées.

La task force nationale a annoncé sa réorganisation afin de s’adapter aux nouvelles circonstances et aux besoins. Son directeur Martin Ackermann passe le témoin à la professeure Tanja Stadler.

A ce sujet:  Tanja Stadler, une brillante scientifique à la tête de la task force pour la nouvelle étape épidémique

Le Parlement européen a pris le contre-pied de la Commission en se prononçant en faveur d'une levée des brevets sur les vaccins et autres traitements anti-covid.

Notre article à ce sujet: Vaccins: les eurodéputés contredisent la Commission européenne

Retrouvez notre suivi de la journée du 9 juin.


■ Moderna demande l'autorisation de son vaccin pour les adolescents aux Etats-Unis

La société de biotechnologies américaine a annoncé jeudi avoir déposé une demande d'autorisation de son vaccin contre le Covid-19 pour les adolescents de 12 à 17 ans aux Etats-Unis.

Lundi, Moderna avait fait la même requête pour cette tranche d'âge auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA) et de Santé Canada. Un premier vaccin, celui de l'alliance Pfizer/BioNTech, a déjà été autorisé dès 12 ans aux Etats-Unis, au Canada et dans les 27 pays de l'Union européenne.


■ Pour l'OMS, 90% de l'Afrique risque de ne pas atteindre les objectifs de vaccination

Près de 90% des pays africains n'atteindront pas l'objectif mondial de vacciner un dixième de leur population d'ici septembre, s'ils ne reçoivent pas d'urgence au moins 225 millions de doses de vaccins, a averti jeudi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

«La pandémie tend à la hausse dans dix pays africains, dont quatre qui enregistrent un bond de plus de 30%» du nombre de contaminations au cours de la semaine écoulée, met en garde l'OMS dans un communiqué. L'Afrique compte pour environ 1% des plus de 2,1 milliards de doses administrées dans le monde. Seulement 2% des 1,3 milliard d'habitants du continent ont reçu une dose et seuls 9,4 millions d'Africains sont entièrement vaccinés.

Alors que les livraisons sont quasi à l'arrêt sur le continent, 14 pays africains ont déjà utilisé entre 80% et la totalité des doses reçues à travers le mécanisme Covax qui permet aux économies à faible et moyen revenus d'avoir accès aux vaccins.


■ Le nombre de cas continue de baisser en Suisse

Le nombre de cas d'infections au coronavirus a diminué de 31% en une semaine, selon le rapport hebdomadaire de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) publié jeudi. Les hospitalisations sont également en recul et le nombre de décès s'est maintenu à un faible niveau. Un total de 3520 cas confirmés en laboratoire a été déclaré dans la semaine du 31 mai au 6 juin, marquant une diminution par rapport aux 5113 cas déclarés de la semaine précédente.

Durant la semaine en revue, 93 hospitalisations en lien avec le Covid-19 ont été déclarées, contre 115 la semaine précédente. Vingt-deux décès en lien avec un Covid-19 confirmé en laboratoire ont été enregistrés. L’incidence des cas confirmés en laboratoire dans les cantons était comprise entre 21 cas pour 100 000 habitants par semaine au Tessin et 229 dans le canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures.

Le groupe d'âge de 10 à 19 ans a été le plus touché avec 78 cas pour 100 000 habitants et par semaine. Avec un taux d’incidence de 9,4 cas pour 100 000 habitants et par semaine, le groupe de 70 à 79 ans a été le moins affecté. L'âge médian de tous les cas de Covid-19 confirmés en laboratoire était de 34 ans pendant la semaine sous revue.


■ Le canton de Berne a commencé à remettre des certificats aux vaccinés

Après Saint-Gall mercredi, c'est au tour du canton de Berne de délivrer depuis aujourd'hui des certificats covid aux personnes vaccinées. Les essais-pilote sont terminés, ils se sont déroulés «avec succès», selon le canton.

Un SMS est envoyé aux personnes vaccinées. Il contient un lien leur permettant de s’identifier sur l’application VacMe. Les personnes, qui se décident ultérieurement pour le certificat, passent par VacMe pour s'inscrire et suivent la même procédure. Pour les personnes guéries ou testées positives, la Confédération et les cantons sont en train de finaliser la procédure d’établissement des certificats.


■ L'IATA s'apprête à lancer son pass sanitaire au Moyen-Orient

L'Association internationale du transport aérien (IATA) a annoncé jeudi que son pass sanitaire anti-Covid serait mis en service "dans les prochaines semaines" au Moyen-Orient, alors que l'Europe et les Etats-Unis assouplissent les restrictions de voyage en vue des vacances estivales. L'«IATA Travel Pass» est une application sanitaire numérique qui permet de vérifier le test PCR des voyageurs ou leur vaccination ainsi que de partager ces données avec les autorités et les compagnies aériennes.

Aux abois après une année 2020 catastrophique en raison de la pandémie, pendant laquelle elles ont perdu les deux tiers de leurs clients, les compagnies aériennes militent, afin de relancer les voyages aériens, pour la mise en place de pass sanitaires. Aucun système de certification des vaccins n'a encore été universellement accepté ou reconnu, mais le pass de l'IATA a gagné en popularité auprès des grandes compagnies aériennes du Golfe.


■ La BCE garde le rythme des soutiens pour accompagner la reprise

Comme attendu, la Banque centrale européenne a décidé jeudi de conserver un rythme élevé d'achats de dettes publiques et privées, sa potion anti-crise pour accompagner l'embellie économique attendue après la pandémie. Mais les interrogations grandissent sur l'avenir de cette généreuse politique monétaire dans un contexte de retour de l'inflation.

La BCE veut ainsi garantir des taux d'intérêt bas pour les ménages et entreprises afin de soutenir la relance de l'activité avec la sortie espérée de la pandémie de Covid-19. Ces achats d'actifs s'inscrivent dans le cadre de son plan d'urgence (PEPP) lancé au début de la crise sanitaire avec une enveloppe de 1850 milliards de dollars, et de son programme plus ancien d'assouplissement quantitatif (QE).


■ Des organes de donneurs positifs au covid ont pu être transplantés sans provoquer la maladie

L'Italie a annoncé jeudi deux transplantations d'organes à partir de donneurs testés positifs au Covid-19 à des patients négatifs sans provoquer d'infection chez ces derniers, une «première mondiale», selon le Centre national de transplantation (CNT). «Dans les deux cas les patients ont reçu un nouveau coeur et aucun des deux n'a été infecté par le Covid-19 après la transplantation», indique un communiqué du CNT.

Le protocole actuellement en vigueur permet la transplantation d'organes pouvant sauver la vie et provenant de donneurs positifs au coronavirus seulement sur des patients «positifs au moment de la transplantation, ou déjà immunisés car ayant eu la maladie ou ayant été vaccinés», rappelle le CNT.

Dans les deux cas en question, «la gravité des conditions cliniques des deux patients a poussé les équipes médicales des deux centres à nous demander l'autorisation» pour la transplantation, a expliqué Massimo Cardillo, directeur du CNT, cité par le communiqué. «Nous avons estimé que pour les deux patients le risque de mort ou d'évolution de graves pathologies était supérieur à l'éventuelle transmission de pathologie du donneur».


■ Vaud définit les modalités d’organisation des grandes manifestations

A la suite des assouplissements décidés par le Conseil fédéral le 26 mai dernier, le Canton de Vaud a adopté les mesures nécessaires pour autoriser et accompagner les organisateurs des grandes manifestations de plus de 1000 personnes. Le Conseil d’Etat a fixé les procédures d’autorisation et d’indemnisation en cas d’annulation en raison de la situation épidémiologique, selon le principe du parapluie de protection décidé au niveau fédéral.

Le montant de garantie est pris en charge à raison de 50% par le Canton et 50% par la Confédération. Pour chaque manifestation concernée, l’organisateur devra assumer une franchise de 5000 francs sur le découvert et une quote-part de 10% sur le montant restant. La prise en charge des coûts par la Confédération et les cantons est plafonnée à 5 millions de francs par manifestation. Cette réglementation s’appliquera pour les manifestations organisées entre le 1er juin 2021 et le 30 avril 2022.


■ Martin Ackermann passe la main à Tanja Stadler

Afin de s’adapter aux nouvelles circonstances et aux besoins, la task force sera réorganisée et réduite cet été.  Martin Ackermann en transmettra la direction à la professeure Tanja Stadler. Le passage du témoin aura lieu dès lors que le Conseil fédéral annoncera la «phase de normalisation», laquelle entrera en vigueur, selon le modèle en trois phases de la Confédération, lorsque tous les adultes qui souhaitent le faire auront été entièrement vaccinés.

A ce sujet:  Tanja Stadler, une brillante scientifique à la tête de la task force pour la nouvelle étape épidémique

Tanja Stadler est professeure au département de science et d’ingénierie des biosystèmes de l’ETH Zurich sur son site de Bâle. Membre de la task force depuis sa création, elle est membre puis cheffe du groupe d’expert·es sur les données et la modélisation.

Lire également:  La task force scientifique entame sa mise en veille


■ 358 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures 

La Suisse compte jeudi 358 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore six décès supplémentaires et 18 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 21 952 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 1,63%.

Sur les quatorze derniers jours:

  • Le nombre total d'infections est de 7205, soit 83,35 nouvelles infections pour 100 000 habitants.
  • Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 0,75.
  • Les patients Covid-19 occupent 126,47 des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 11,30%.

S'agissant des vaccins: 

  • 5 491 240 doses de vaccin ont été administrées et 2 066 994 personnes ont déjà reçu deux doses.
  • La Suisse a reçu jusqu'à présent 6 065 475 doses de vaccins

Quant aux variants:

  • 18 025 cas ont été attribués au variant britannique (B.1.1.7)
  • 248 au variant sud-africain (B.1.351)
  • 20 au variant brésilien (P.1).

■ La ville de Zurich vaccine les sans-papiers et les sans-abris

La ville de Zurich ouvre la vaccination contre le Covid-19 aux sans-papiers, aux sans-abris, aux prostituées et prostitués ainsi qu’aux autres personnes privées d’accès régulier aux soins. Le vaccin y est offert sans bureaucratie.

Le service médical municipal vaccinera les personnes concernées dès la mi-juin dans ses locaux ambulatoires du centre-ville, indique la municipalité jeudi. Le canton mettra les doses nécessaires à sa disposition.

Dans ce cadre, aucune assurance maladie ni papiers d’identité ne seront nécessaires. «Il est important que des personnes qui vivent en marge de notre société aient également un accès aux soins médicaux durant la pandémie qui leur soit adapté. Le vaccin contre le coronavirus en fait partie» souligne le chef du dicastère municipal de la santé Andreas Hauri (PVL), cité dans le communiqué.


■ L’Iran franchit le seuil des trois millions de contaminations

L’Iran a franchi le seuil des trois millions de contaminations au Covid-19 jeudi, a annoncé le ministère de la Santé, alors que le nombre de cas quotidiens d’infections et de décès est en baisse après avoir atteint un pic en avril. Au cours des dernières 24 heures, le pays a officiellement enregistré 12 398 nouveaux cas et 153 décès, portant le total à 3 003 112 personnes contaminées et à 81 672 décès, selon les statistiques officielles.

Depuis la fin du mois de mars, le pays s’efforce d’endiguer une quatrième vague de Covid-19, imputée à une augmentation du nombre de voyages effectués pendant les vacances du Nouvel An persan (cette année du 18 mars au 2 avril). Téhéran a fondé ses espoirs sur la vaccination pour lutter contre la crise sanitaire, mais le déploiement de la campagne d’immunisation lancée début février a progressé plus lentement que ne le souhaitaient les autorités.


■ L’alliance politique La Plateforme veut des bases légales pour le télétravail

Avec la pandémie de coronavirus, le télétravail s’est imposé dans quasi toutes les branches, en particulier dans celles des services et de la connaissance. Afin que le télétravail devienne viable pour la majorité des employés à long terme au-delà de la situation de crise actuelle, La Plateforme, une alliance politique d’associations professionnelles, préconise de créer les bases légales correspondantes.

La Plateforme demande une modernisation de l’actuelle loi sur le travail, jugée «dépassée», et des amendements au Code des obligations (CO), fait-elle savoir dans un communiqué jeudi. Elle estime nécessaire de réglementer notamment l’étendue des tâches à effectuer en télétravail, la joignabilité, la prise en charge éventuelle des dépenses liées à l’exécution du télétravail, la mise à disposition de matériel ou de logiciels ainsi que les assurances et la sécurité des données.

La Plateforme a son relai politique. A l’occasion de l’actuelle session d’été 2021, Daniel Jositsch, président de la Société suisse des employés de commerce, a déposé jeudi une motion correspondante au Parlement.


■ Le niveau de vaccination en Europe est «loin d’être suffisant», avertit l’OMS

Le niveau de vaccination en Europe est insuffisant pour éviter une résurgence de la pandémie, a mis en garde jeudi la branche européenne de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), appelant également à éviter «l’erreur» de la remontée des cas lors de l’été 2020.

«Le chemin à parcourir pour atteindre une couverture d’au moins 80% de la population adulte est encore considérable», a souligné le directeur Europe de l’OMS, Hans Kluge, lors d’une conférence de presse en ligne, en appelant à maintenir les mesures d’hygiène et de distanciation et à éviter les voyages à l’étranger.

Dans les 53 territoires que compte la région Europe selon les critères de l’OMS, 30% de la population de la région a reçu une première dose de vaccin et 17% est entièrement vaccinée.


■ Les inscriptions pour la vaccination ralentissent dans le canton du Jura

Le Gouvernement jurassien s’inquiète du ralentissement des inscriptions pour la vaccination contre le Covid-19. Le bilan est jusqu’ici qualifié de «satisfaisant» et dans la moyenne suisse – 42% de la population jurassienne a reçu au moins une dose, 23% en a reçu deux –, mais l’immunité collective est encore loin.

«Les prévisions des nouvelles inscriptions laissent entrevoir un ralentissement manifeste de la vaccination», écrivent jeudi les autorités jurassiennes dans un communiqué. L’intérêt semble rester particulièrement limité auprès des 16-35 ans. En tenant compte des personnes vaccinées, contaminées durant les six derniers mois et des prévisions au niveau des rendez-vous, l’immunité cantonale est estimée à environ 41%, alors qu’il faudrait atteindre plus de 70%.


■ La production de plastique a reculé en 2020

Pour la troisième fois seulement depuis le début de l’ère industrielle, la production annuelle mondiale de plastique a reculé en 2020, de 0,3%, en raison de la crise sanitaire. En Europe, le repli, qui a notamment touché l’industrie automobile, s’est fixé à 5,1%. En revanche, la croissance de production s’est poursuivie en Chine, qui fournit désormais un tiers de la production mondiale.

Sur la totalité de la planète, «avec 367 millions de tonnes de plastiques produites en 2020 contre 368 MT en 2019, il s’agit de la troisième baisse mondiale depuis l’après-guerre, après celle intervenue en 1973 au moment du premier choc pétrolier, et celle de 2008, lors de la crise financière des subprimes», a indiqué à l’AFP Eric Quenet, directeur général de PlasticsEurope.


■ Au Danemark, le masque sera facultatif dès la semaine prochaine

Arrêt quasi total du port obligatoire du masque, davantage de public pour l’Euro de football, bars et restaurants ouverts jusqu’à minuit: le Danemark a annoncé jeudi les dernières étapes de son plan de levée des restrictions anti-Covid 19. Celui-ci prévoit la levée totale des restrictions au 1er octobre et la disparition du passeport sanitaire («coronapas») nécessaire pour certaines activités.

A l’exception des transports en commun – dans certains cas – les masques ne seront plus obligatoires dans le pays scandinave à partir du 14 juin. Ils devraient disparaître complètement le 1er septembre. Du côté de la restauration, bars et restaurants fermeront à minuit à partir du 11 juin, contre 23h précédemment. Les boîtes de nuit seront elles autorisées à rouvrir le 1er septembre. Enfin, l’accord prévoit d’autoriser 25 000 spectateurs lors des quatre matchs de l’Euro-2020 qui se jouent à Copenhague, contre 16 000 jusqu’ici.


■ La pandémie a révélé la fragilité du système de santé aux yeux des Suisses

La pandémie de coronavirus a mis en avant la fragilité du système de santé suisse, selon le moniteur de la santé 2021 d’Interpharma publié jeudi. Plus de la moitié des Suisses veulent des investissements pour faire face à de futures crises. Selon cette enquête, près de deux tiers des personnes interrogées évaluent la qualité du système de santé comme très bonne ou plutôt bonne. Cependant, la pandémie a eu une influence négative sur la vision du système de santé pour 55% des sondés.

Ils sont 59% à estimer qu’il faut investir dans le développement de l’infrastructure publique, de manière à pouvoir mieux maîtriser de futures crises. Avec le développement de vaccins, médicaments et produits diagnostics pour la lutte contre le Covid-19, l’industrie pharmaceutique est passée en tête des acteurs du système de santé considérés comme compétents. 62% des personnes interrogées jugent que ses bénéfices sont nécessaires pour financer la recherche.


■ Vaccins anti-covid: le Parlement européen est favorable à une levée des brevets

Le Parlement européen, en désaccord avec la Commission européenne, s’est prononcé jeudi pour une levée temporaire des brevets protégeant les vaccins contre le Covid-19 afin de développer leur production, au terme d’un vote qui a divisé les eurodéputés.

La décision d’une levée des brevets revient au conseil ADPIC (Aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce) de l’Organisation mondiale du commerce, dont les membres ont fait mercredi un premier pas en avant en vue d’un accord sur un allègement des droits de propriété intellectuelle des vaccins.

Alors que plusieurs groupes politiques du Parlement européen avaient appelé dès mai l’UE à soutenir une levée des brevets des vaccins anti-Covid, la Commission européenne a au contraire réitéré vendredi dernier ses réticences à l’idée d’une suspension temporaire des brevets.

Notre article à ce sujet: Vaccins: les eurodéputés contredisent la Commission européenne


■ Nouveau record de décès en Inde, après un décompte revu à la hausse

L’Inde a enregistré jeudi plus de 6000 décès dus au Covid-19 après qu’une spectaculaire révision à la hausse du décompte de l’État du Bihar (nord-est) a été reportée sur les dernières 24 heures. La haute cour de l’État du Bihar à Patna avait exigé un audit des registres à la suite d’accusations selon lesquelles le gouvernement local camouflait l’ampleur de la crise en minimisant le nombre de cas de Covid-19 et de décès. Les gouvernements d’autres États sont également soupçonnés d’avoir minimisé leurs décomptes.

Les registres étant mal tenus en temps normal, de nombreux experts estiment que le nombre de morts en Inde est largement supérieur au décompte officiel. Ces soupçons sont renforcés par le fait que le taux de mortalité par habitant dans de nombreux autres pays, comme le Brésil et les États-Unis, est de plusieurs fois supérieur à celui de l’Inde.


■ La pandémie a eu un impact sur la politique de sécurité suisse

Le Covid-19 a marqué l’environnement sécuritaire suisse en 2020 selon le dernier rapport du Service de renseignement de la Confédération (SRC), publié jeudi. La pandémie et les mesures de protection ont généré une forte pression vers la numérisation, élargissant la surface d’attaque pour les cyberattaques. Le Covid-19 va influer durablement sur notre politique de sécurité, note la ministre de la défense Viola Amherd en préambule du rapport, intitulé «La Sécurité de la Suisse 2021». Selon elle, l’une des principales leçons tirées de la pandémie est qu’il faut un approvisionnement en biens et services essentiels et vitaux résistant aux crises.

Le rapport souligne aussi que c’est précisément lors de crises prolongées que les extrémistes violents de droite et de gauche tentent d’exploiter le potentiel de protestation de la société à leurs propres fins. Les protestations s’exacerbent et deviennent en partie violentes.


■ Washington va acheter 500 millions de doses de vaccins Pfizer pour les donner

La Maison Blanche a confirmé tôt ce jeudi matin des informations de presse, et Joe Biden doit l’annoncer publiquement lors de sa première journée au Royaume-Uni. «C’est la plus grosse commande et donation de vaccins réalisée par un seul pays, et un engagement du peuple américain à aider à protéger les populations du monde entier contre le Covid-19» selon l’exécutif américain, qui évoque une «action historique».

Ces vaccins seront distribués «à 92 pays» défavorisés à travers le dispositif Covax, mis en place pour assurer une distribution équitable des vaccins dans le monde. Ils commenceront à être envoyés en août, avec 200 millions de doses livrées d’ici la fin de l’année. Les 300 autres millions seront livrées d’ici juin 2022.

Washington a été vivement critiqué ces derniers mois pour avoir tardé à partager ses vaccins avec le reste du monde. Mais avec près de 64% des adultes américains ayant désormais reçu au moins une dose, la Maison Blanche tente aujourd’hui de se poser en leader sur ce dossier.


■ Loterie canadienne

Quelques heureux vaccinés se partageront près de 1,5 million de dollars (1,1 million de francs) ou des bourses d’études s’ils remportent une loterie lancée mercredi par le Manitoba, la province canadienne la plus touchée par l’épidémie. Elle vise à accélérer la campagne de vaccination. Deux tirages seront organisés d’ici la fin de l’été, réservés à tous ceux qui auront reçu une ou deux doses de vaccins avant le 6 septembre.

A chacun des tirages, sept prix de 100’000 dollars (73’900 francs) seront remis aux gagnants, ainsi que dix bourses d’études de 25’000 dollars (18’400 francs) pour des étudiants âgés de 12 à 17 ans, selon un communiqué du gouvernement.


■ Le déconfinement freiné à Lisbonne après un regain de nouveaux cas

Le gouvernement portugais a décidé mercredi de freiner le processus de déconfinement à Lisbonne et dans les municipalités d’Odemira (sud), Braga et Vale de Cambra (nord), qui continueront d’appliquer les mesures en vigueur jusqu’au 27 juin: le télétravail restera notamment obligatoire là où il est possible alors qu’il sera recommandé dans le reste du pays à partir du 14 juin, date de la prochaine phase de déconfinement. A cette date, les restaurants fermeront toujours à 22h30, contre une heure du matin dans les autres parties du territoire. C’est surtout chez les jeunes Lisboètes qu’on observe une hausse de cas de contamination, selon les autorités.