Rapporteur de la 4e Commission de la Société des Nations (SdN), créée en 1919 à Paris, Georges Noblemaire fait un premier état des lieux le 1er octobre 1921. Dans son rapport, il aborde la question des femmes travaillant au secrétariat de la SdN: «Tout ce petit monde est très charmant, mais il est aussi très sage. Il travaille bien. Je trouve que c’est un spectacle d’une souriante et émouvante beauté.» Dans le même document, il dit refuser «d’infliger à ces pauvres petites un uniforme […]. Nous pensons qu’une élégance discrète dans l’habillement féminin n’est pas une gêne pour le travail commun, bien au contraire. Nos collaboratrices sont toutes très sages et très charmantes.»

Lire aussi: La Société des Nations est à portée de clic dans le monde entier