Pays fondateur de l’Union européenne, l’Italie subit aussi l’impact de la guerre en Ukraine. Le président du Conseil Mario Draghi, en visite à Jérusalem lundi, devait traiter avec Israël du conflit, mais aussi des questions d’approvisionnement énergétique. Face aux défis que doit relever la Péninsule sur le plan de l’énergie, mais aussi de la mise en œuvre nationale du plan de relance européen, Matteo Renzi livre ses réflexions. L’ex-premier ministre italien était de passage à Genève dans le cadre du Global Investment Forum tenu à l’hôtel Intercontinental.