Documents et faits récents Silence, on juge (Jeune Afrique, 25.05.2010)Sept affaires à connotation terroriste sont jugées depuis le 15 mai par la Cour criminelle de Nouakchott avec, en point d’orgue, le jugement dans l’affaire de l’assassinat de touristes français en 2007 Arabiser ne va pas sans risques (Courrier international, 22.04.2010)Un projet visant à détrôner le français comme langue de travail des administrations publiques réveille les tensions ethniques Nouakchott prône le dialogue avec les islamistes (Courrier international, 04.02.2010)Désireuses de réduire la menace terroriste et de favoriser la libération des otages occidentaux, les autorités jouent la carte de l’ouverture en direction des mouvements extrémistes L’esclavage a la peau dure (Courrier international, 19.11.2009)Malgré son abolition formelle il y a vingt-huit ans et une loi répressive adoptée en 2007, cette pratique reste plus que jamais en usage, au grand dam de plusieurs ONG qui tentent d’y mettre fin Le président Abdel Aziz, un habitué des putschs (Le Temps, 21.07.2009)Général, le chef de l’Etat élu dimanche, un an après son coup d’Etat, hante depuis vingt ans les travées du pouvoir à Nouakchott ■ Documents d’archives

Signature d’indépendance entre le premier ministre mauritanien Moktar Ould Daddah et le premier ministre français Michel Debré àl’Hôtel Matignon, octobre 1960. (AFP) La Mauritanie indépendante (Journal de Genève, 29.10.1960)Vidéo de l’INA. Mauritanie: naissance d’un état