Ils sont en mer depuis le 7 janvier. Ils ont quitté la Libye sur une petite embarcation pneumatique dans une Méditerranée très agitée avant d’être secourus par le bateau Ocean Viking de l’ONG SOS Méditerranée. Les 37 migrants à bord auraient dû accoster dans un port du sud de l’Italie. Mais avec le gouvernement de Giorgia Meloni, qui a fait de la lutte contre l’immigration son cheval de bataille, SOS Méditerranée a été contrainte de se diriger vers Ancône, dans l’Adriatique. Avant d’arriver mardi soir au quai numéro 22 du port de la capitale des Marches, l’Ocean Viking a dû naviguer dans des conditions de mer très difficiles avec des vagues de 4 mètres de haut.