Nicolino Grande Aracri, l’un des plus importants boss de la’Ndrangheta, la mafia calabraise, s’est repenti. Il aurait commencé à se confier à la justice en mars dernier. Ses paroles permettraient de mieux comprendre le fonctionnement de l’une des organisations criminelles les plus dangereuses du monde et les liens qu’elle entretient avec entrepreneurs et politiques. Ce genre de collaboration avec les forces de l’ordre est l’unique voie concédée aux mafieux pour éviter la réclusion à perpétuité sans possibilité de rémission de peine ou d’un quelconque bénéfice pour bonne conduite.