Les mouvements islamistes palestiniens Hamas et Djihad islamique ont menacé dimanche de rompre le cessez-le-feu vis-à-vis d'Israël si l'Autorité palestinienne devait tenter de les désarmer.

Cinq des principaux mouvements palestiniens, dont le Hamas, le Djihad islamique et le Fatah, avaient proclamé fin juin une trêve unilatérale conditionnelle et temporaire de leurs attaques contre Israël. L'une des principales conditions posées pour que celle-ci dure était qu'Israël libère les quelque 6000 Palestiniens qu'il détient. Israël ne se considère nullement tenu par la trêve, celle-ci résultant selon lui de discussions interpalestiniennes, et continue d'exiger le démantèlement et le désarmement des groupes armés palestiniens.