«Une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale.» Une citation récente d’un responsable politique de la gauche européenne? Non, une phrase tirée du préambule de la Constitution de l’Organisation internationale du travail (OIT), fondée en 1919 dans le cadre du Traité de Versailles et qui garde aujourd’hui encore toute sa pertinence. Les économies sont peut-être dans un cycle positif, mais le monde du travail connaît des disruptions profondes qui vont redéfinir de fond en comble notre environnement professionnel.

La haute conjoncture actuelle n’empêche pas 172 millions de personnes d’être sans emploi, dont de nombreux jeunes. Il a d’ailleurs fallu près d’une décennie pour redescendre au taux de chômage moyen global de 5% qui prévalait avant la crise financière de 2008.