Damien Abad devait être la plus belle «prise de guerre» du gouvernement. Il est en passe d’en devenir le boulet. Président du groupe de droite (Les Républicains) à l’Assemblée nationale, il avait été attiré dans les filets du gouvernement d’Elisabeth Borne par Emmanuel Macron et propulsé ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées.