Le Mexique dégaine l’artillerie lourde contre les fleurons de l’industrie des armes aux Etats-Unis. En effet, le Ministère mexicain des affaires étrangères a déposé plainte en août dernier contre 11 entreprises fabricantes et distributrices d’armes à feu devant un tribunal civil de Boston, au Massachusetts, pour «pratiques illicites et négligentes». Le pays les accuse de faciliter le trafic d’armes à destination des cartels. La décision du tribunal de Boston d’admettre la plainte et, le cas échéant, d’ouvrir un procès contre les fabricants d’armes sera connue dans les prochaines semaines.