Diplomatie

Mike Pompeo en excursion au Palais fédéral

Le secrétaire d'Etat américain a fait un crochet par Berne avant de se rendre à la «secrète» réunion du groupe Bilderberg à Montreux. A l'agenda: l'avenir de l'Europe, le changement climatique, la Chine et la Russie.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo est depuis vendredi en Suisse. Il a visité le Palais fédéral samedi matin en compagnie de la conseillère nationale Christa Markwalder (PLR/BE) avant des entretiens officiels dimanche.

Mike Pompeo et la délégation américaine ont été accueillis par Christa Markwalder, présidente du groupe parlementaire Suisse - Etats-Unis dans le hall d'accueil du Parlement. La Bernoise leur a montré la Coupole fédérale, les deux Chambres où siègent les députés et les sénateurs ainsi que la salle des pas perdus.

«Je me réjouis beaucoup que M. Pompeo s'intéresse à notre Parlement et à nos institutions», a déclaré Christa Markwalder à Keystone-ATS. Elle a précisé avoir reçu la demande des Américains mercredi dernier. «C'est une chance et un honneur que d'expliquer notre système et nos relations bilatérales importantes», a-t-elle ajouté.

Entretien avec Ignazio Cassis

Auparavant, Mike Pompeo avait été accueilli par l'ambassadeur américain en Suisse Edward McMullen. Le chef de la diplomatie américaine doit rencontrer le président de la Confédération Ueli Maurer et le conseiller fédéral Ignazio Cassis, selon le compte Twitter de l'ambassade des Etats-Unis.

Contacté par Keystone-ATS, le Département fédéral des affaires étrangères ne confirme que la rencontre avec M. Cassis dimanche au Tessin. Il s'agit de la première visite officielle d'un secrétaire d'Etat américain en Suisse depuis plus de 20 ans.

Samedi après-midi, le chef de la diplomatie américaine s'est rendu à Montreux, à la très discrète réunion annuelle du groupe Bilderberg. Cette conférence qui a commencé jeudi et se termine dimanche, réunit quelque 130 participants de 23 pays. Elle a pour thème l'avenir de l'Europe, le changement climatique, la Chine ou encore la Russie.

Une rencontre est également agendée avec le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus, ainsi qu'avec des chefs d'entreprises suisses.

Rencontre avec le président Trump

Les relations entre la Suisse et les Etats-Unis connaissent actuellement un regain d'activité. Pas plus tard qu'il y a quinze jours, le président de la Confédération Ueli Maurer a rencontré son homologue américain Donald Trump.

Les deux hommes ont évoqué les relations économiques entre les deux pays et le mandat de puissance protectrice que la Suisse remplit pour les intérêts américains en Iran. La Suisse représente les intérêts américains dans ce pays depuis 1980. La situation au Venezuela a également été abordée.

Publicité