Mille jours dans une geôle chinoise sinistre de quelques mètres carrés. Mille jours sans visites possibles et avec un éclairage artificiel 24 heures sur 24. C’est le sort que la Chine réserve depuis décembre 2018 à deux Canadiens, un ex-diplomate, Michael Kovrig, et un homme d’affaires, Michael Spavor.