La place Beauvau est, depuis 2017, le cauchemar de l’Elysée, version Macron. Voisin du palais présidentiel à Paris, le siège du Ministère de l’intérieur est, en théorie, l’antichambre du pouvoir exécutif suprême en France, et ses titulaires ont d’ordinaire l’entière confiance du chef de l’Etat qu’ils ont pour mission de «protéger».

Lire aussi notre éditorial: Violences policières, un déshonneur français