La suissesse Mirjana Spoljaric Egger va être la première femme à diriger le Comité international de la Croix Rouge, a annoncé jeudi le CICR, l’une des plus prestigieuses organisations d’aide humanitaire au monde.

Mirjana Spoljaric Egger, qui prendra la place de Peter Maurer au 1er octobre 2022, est actuellement directrice du Bureau régional pour l’Europe et la Communauté d’États indépendants du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Lire aussi: Face aux cyberattaques, le CICR veut créer un emblème numérique

PeterMaurer «a décidé qu’il quittera son poste en septembre 2022 quand il aura alors présidé pendant 10 ans» aux destinées de cette organisation fondée par Henry Dunant en 1863 à Genève. Le mandat de président est de quatre ans et renouvelable.

Une diplomate expérimentée

«C’est un immense honneur et une grande responsabilité d’être élue présidente d’une organisation que j’ai longtemps admirée pour son enthousiasmante mission dans le monde entier», a déclaré Mirjana Spoljaric Egger, citée dans le communiqué. Elle a promis de défendre les valeurs humanitaires de l’organisation et «de présenter les besoins des plus vulnérables».

Lire également: Le CICR peut travailler «comme avant» en Afghanistan, affirme Peter Maurer

Mirjana Spoljaric Egger est une diplomate chevronnée. Elle a exercé plusieurs fonctions au sein du ministère des Affaires étrangères suisse à New York ainsi qu’au Bureau de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). Elle est titulaire d’une maîtrise en philosophie, en économie et en droit international, obtenue à l’Université de Bâle et à l’Université de Genève.