Andrzej Duda et Joe Biden sont-ils les nouveaux Kennedy et Khrouchtchev du XXIe siècle? Face au grave incident impliquant la chute et l’explosion, mardi après-midi, d’un missile dans le village polonais de Przewodow, près de la frontière avec l’Ukraine, les présidents polonais et américain ont, à l’image des dirigeants des deux superpuissances de la guerre froide lors de la crise des missiles de Cuba en 1962, évité de provoquer une crise aux conséquences planétaires entre la Russie et l’OTAN. Ce n’était pas gagné d’avance au vu des tensions extrêmes entre la Russie et l’Occident sur fond de guerre en Ukraine et de rivalités entre les modèles autoritaires et démocratiques. L’attitude prudente de Joe Biden, un homme politique de la guerre froide qui connaît les dangers de tirer des conclusions hâtives, a même valu à l’occupant de la Maison-Blanche les quasi-félicitations de… Moscou.