Le milliardaire anglo-britannique Mo Ibrahim ne lâche pas les dirigeants africains. Sa fondation, basée à Londres, publie ce mardi un nouveau rapport sur la gouvernance sur le continent. Malgré quelques progrès, cet état des lieux pointe les immenses défis à résoudre par les pays africains dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la création d’emplois ou de l’égalité des genres sur fond d’explosion démographique.