Les pragmatiques relèveront que le Conseil des droits de l’homme (CDH) aura au moins consacré une session spéciale à l’Afghanistan. Les plus critiques dénonceront la molle réponse du principal organe onusien en matière de droits humains face à la situation dramatique que connaît ces jours-ci l’Afghanistan. Mardi, le CDH a adopté par consensus une résolution promue par l’Organisation de coopération islamique (OCI) sous la direction du Pakistan. Mais contrairement aux apparences, elles est loin de répondre à la gravité des violations massives des droits humains commises depuis plusieurs mois en Afghanistan.