Etats-Unis

Mort d'un enfant migrant détenu à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis

Présentant des symptômes de maladie, cet enfant guatémaltèque de 8 ans avait été appréhendé lundi en compagnie de son père par des agents des douanes américaines. La cause officielle de sa mort n'est pas encore connue

Un petit garçon de huit ans venu du Guatemala est mort dans la nuit de lundi à mardi, annonce le service fédéral des douanes et de protection des frontières (CPB). C'est la deuxième fois depuis le début du mois qu'un enfant de migrant meurt après avoir été arrêté à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. D'après le CPB, l'enfant et son père ont été interpellés lundi par des agents des douanes américaines.

Un agent de la police des frontières a remarqué que le petit Guatémaltèque présentait les symptômes d'une maladie. Il a été transporté avec son père vers un hôpital de la ville d'Alamogordo, au Nouveau-Mexique, où les médecins qui l'ont examiné ont diagnostiqué une fièvre ordinaire avant de le laisser partir.

Dans la soirée, le petit garçon a été pris de vomissements et ramené à l'hôpital, où son décès a été constaté peu après minuit, poursuit le CPB.

Lire aussi:  La désillusion gagne la caravane de migrants à la frontière USA-Mexique

«La cause officielle de la mort de l'enfant n'est pas connue», a précisé le CBP, assurant qu'un «examen indépendant et approfondi des circonstances» du décès serait fait. Les autorités ont également précisé que le gouvernement du Guatemala avait été prévenu et qu'il se rapprochait en ce moment «du père et de tout membre de la famille au Guatemala».

Un premier décès dans des circonstances similaires

Le sénateur démocrate du Nouveau-Mexique, Martin Heinrich, a dit sur Twitter avoir «le coeur brisé». «L'administration Trump doit rendre des comptes pour la mort de cet enfant et pour toutes les vies qu'elle a mises en danger avec son chaos volontaire et son mépris de la vie humaine», a-t-il ajouté.

«Une histoire si épouvantable à entendre le jour de Noël», a également déploré sur Twitter Marc Veasy, élu démocrate du Texas à la Chambre basse du Congrès.

Le 8 décembre, une petite Guatémaltèque de sept ans est morte dans des circonstances similaires dans un hôpital d'El Paso. Son cercueil a été acheminé lundi dans le village de sa famille. Sa mort a suscité une onde de choc aux Etats-Unis une fois l'information rendue publique alors que des milliers d'enfants migrants sont actuellement détenus dans des structures surpeuplées. L'administration Trump a fait de la lutte contre l'immigration clandestine son cheval de bataille.

Publicité