Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
A l'embouchure du Rio Doce dans l'Atlantique, en novembre dernier.
© © Ricardo Moraes / Reuters

Amérique latine

Les morts du barrage minier brésilien considérés comme des victimes d'homicide

La rupture de cet ouvrage avait été considérée comme la plus grande catastrophe environnementale» du pays. Celui-ci avait cédé près de la ville de Mariana, dans l'Etat de Minas Gerais, libérant une gigantesque coulée de boue qui avait totalement submergé le village de Bento Rodrigues

Les 17 morts et deux disparus lors de la rupture du barrage minier qui a cédé en novembre 2015 dans le sud-est du Brésil doivent être considérés comme «victimes d'homicides», dont la responsabilité revient aux entreprises propriétaires du barrage, a annoncé la police. «Aujourd'hui nous pouvons dire que les entreprises et leurs directeurs ont une responsabilité dans les délits commis et, au moment voulu, nous déterminerons la responsabilité criminelle de chacun d'entre eux», a déclaré le commissaire, Rodrigo Bustamante, en charge de l'enquête, cité samedi par le quotidien O Globo.

Lire aussi:  Quand une catastrophe rencontre la COP21 (30.11.2015)

Samarco est propriétaire du barrage avec ses deux actionnaires à parts égales, les géants miniers brésilien Vale et anglo-australien BHP Billiton. Le commissaire a souligné que les compagnies pourront être considérées comme responsables des dommages environnementaux et leurs directeurs et autres fonctionnaires accusés d'homicides volontaires ou involontaires. Jusqu'à présent, 80 personnes ont été entendues dans le cadre de l'enquête ouverte au lendemain de l'accident survenu le 5 novembre. La police a jusqu'au 15 février pour conclure l'enquête.

Lire aussi:  La police dépose plainte contre deux compagnies minières pour «crime contre l'environnement» (15.01.2016)

La rupture du barrage a été considérée comme «la plus grande catastrophe environnementale de l'histoire du Brésil» par la ministre de l'Environnement, Izabella Teixera. Ce barrage de déchets de minerais de fer a cédé le près de la ville historique de Mariana, dans l'Etat de Minas Gerais, libérant une gigantesque coulée de boue qui a totalement submergé le village de Bento Rodrigues.

La coulée s'est ensuite répandue jusqu'à l'océan Atlantique sur 650 km à travers le lit du fleuve Rio Doce. Sur son passage, elle a tué des milliers d'animaux, dévasté des zones de forêt tropicale protégées, et laissé 280 000 personnes sans eau. Le gouvernement brésilien a déjà réclamé en justice 5,2 milliards de dollars aux compagnies minières responsables.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a