Difficile d’entrevoir une avancée probante pour le rendez-vous à Genève entre les deux blocs rivaux. La rencontre de la dernière chance? La Russie demande toujours, fermement, à recevoir des réponses à ses «propositions» du mois de décembre concernant l’architecture de sécurité en Europe. Or, ces nouvelles exigences russes sont jugées à l’Ouest comme inacceptables et irréalistes.