Russafrique

Moscou offre à l’Afrique ses hommes de l’ombre

Une quarantaine de chefs d’Etat africains se sont rendus chez Vladimir Poutine à Sotchi pour renouer des liens distendus depuis 1991. La Russie leur propose un «développement souverain» en alternative au modèle occidental

La Russafrique va-t-elle se substituer à une Françafrique déclinante? Vladimir Poutine a tendu la main au continent noir lors d’un premier Forum économique Russie-Afrique, organisé les 23 et 24 octobre à Sotchi. Un succès, au moins de façade: 43 chefs d’Etat africains ont répondu à l’invitation.

L’Afrique est la seule région du monde où les importations provenant de Russie croissent depuis l’instauration, en 2014, de sanctions par les Etats-Unis et l’Union européenne. Les échanges avec le continent noir, qui ont presque triplé depuis 2010, ont atteint 20,4 milliards de dollars en 2018, dont 17,4 milliards exportés par la Russie.