Le «succès» du premier sommet entre les présidents russe et américain écrase toutes les autres nouvelles. Il tombe à pic pour éclipser l’annonce désagréable de la vaccination obligatoire contre le Covid-19 pour les professions de service. Et celle que le vaccin Spoutnik V n’est pas parvenu à être validé par l’Union européenne.