L’attention internationale braquée sur lui a comme tétanisé le Razoni. Après trois jours de navigation en direction du port de Tripoli au Liban, le vraquier chargé de plus de 26 500 tonnes de maïs ukrainien s’est immobilisé le 6 août au large des côtes turques, à l’entrée du golfe d’Alexandrette. Après plusieurs jours, il a finalement jeté l’ancre mardi près du port international de Mersin, en Turquie.