Les interrogations d’athlètes européens sur leur hypothétique contamination au Covid-19 lors des Jeux mondiaux militaires à Wuhan, qui se sont tenus en octobre 2019, posent un dilemme pour l’armée française et viennent renforcer une campagne de désinformation chinoise.

Au départ, il y a ce tweet du porte-parole du Ministère chinois des affaires étrangères, Zhao Lijian: «Ce pourrait être l’armée américaine qui a apporté l’épidémie à Wuhan. Soyez transparents, écrivait-il le 12 mars. Les Etats-Unis nous doivent une explication.» La presse nationaliste lui emboîte aussitôt le pas. «Zhao se référait aux Jeux militaires de Wuhan», explique le Global Times, dans un article titré «L’armée américaine, victime ou transmetteur du virus?».