Dans les allées du pouvoir (1/5)

Les mystères de la Maison-Blanche

Située au 1600 Pennsylvania Avenue à Washington, la bâtisse renferme des petits secrets auxquels Donald Trump a dû en partie s’adapter. Bien qu’ultra-sécurisée, The White House reste accessible au public

Cette semaine, «Le Temps» part à la découverte de ces lieux de pouvoir emblématiques où sont prises les grandes décisions d'aujourd'hui. 

Des rideaux dorés. En s’installant à la Maison-Blanche, Donald Trump a immédiatement tenu à imposer ses goûts, habitué à sa Trump Tower de Manhattan, avec ses décors chargés et ses dorures. Exit donc les rideaux brun-ocre de son prédécesseur dans le Bureau ovale, place à des tissus plus clinquants! Ce n’est pas le seul changement qui porte la patte de l’actuel président des Etats-Unis. Il a par exemple également remplacé le simulateur de golf de Barack Obama. Il lui fallait un modèle plus performant, qui occupe désormais toute une pièce.

Le roi et sa cour

En mai 2017, le Time a eu un accès privilégié aux coulisses de la Maison-Blanche. Et à l’usage qu’en fait Donald Trump. A commencer par le Bureau ovale. «Barack Obama avait tendance à traiter le Bureau ovale comme un sanctuaire, accessible uniquement à un petit cercle de conseillers […]. Pour Trump, la salle fonctionne comme une cour royale ou une salle de réunion, avec des portes ouvertes, où assistants et visiteurs distingués affluent lorsqu’il est dans le bâtiment», observent les reporters.