Corée

Les Nations unies saluent les pourparlers intercoréens

Les membres du Conseil de sécurité se réjouissent que ces négociations puissent mener à la dénucléarisation. Donald Trump s’est également dit ouvert à des pourparlers avec Pyongyang

Le Conseil de sécurité de l’ONU salue les pourparlers intercoréens intervenus mardi, en espérant qu’ils ouvriront la voie à une dénucléarisation de la péninsule coréenne, a déclaré mercredi son président en exercice, l’ambassadeur du Kazakhstan, Kairat Umarov.

«Les membres du Conseil notent qu’un dialogue initial entre les deux Etats coréens ouvre des possibilités pour établir la confiance dans la péninsule coréenne pour réduire les tensions et mener à une dénucléarisation», a ajouté le diplomate, en lisant des informations à la presse, agréées par les 15 membres du Conseil de sécurité.

Lire aussi: Le président sud-coréen ouvert à l’idée d’un sommet avec le Nord

Des représentants sud- et nord-coréens se sont rencontrés mardi pour la première fois depuis décembre 2015 lors d’une réunion au cours de laquelle la Corée du Nord – qui avait boycotté en 1988 les Jeux de Séoul – a accepté d’envoyer en Corée du Sud une délégation pour les Jeux olympiques d’hiver qui se tiendront à Pyeongchang du 9 au 25 février, à 80 km de la frontière.

Donald Trump ouvert à des pourparlers

Dans un communiqué, l’ambassadeur suédois à l’ONU, Olof Skoog, dont le pays est très impliqué dans les relations entre Pyongyang et la communauté internationale, a souligné que la participation de la Corée du Nord aux Jeux était «un développement positif». A propos de la réouverture de lignes de communication militaire entre les deux pays, il a ajouté que ces canaux de dialogue étaient importants «pour éviter les incompréhensions et réduire les tensions».

Sous le couvert de l’anonymat, un diplomate occidental a toutefois relativisé les possibilités de voir un jour la péninsule coréenne dénucléarisée. Cela ne pourra intervenir qu’après «un changement de régime» à Pyongyang, a-t-il estimé.

Lire aussi: Washington et Moscou veulent engager des négociations avec Pyongyang

Le président américain Donald Trump s’est dit mercredi ouvert à des pourparlers directs entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, au cours d’un entretien avec le président sud-coréen Moon Jae-in, qui envisage pour sa part un sommet avec le régime de Pyongyang.

Publicité