En dépit de la pluie et de l’épidémie de Covid-19, au moins 10 000 personnes ont manifesté à Varsovie, dans la soirée du vendredi 23 octobre, afin d’exprimer leur colère après la délégalisation quasi totale de l’avortement, décidée la veille par la Cour constitutionnelle. Des rassemblements de moindre envergure ont également eu lieu dans d’autres villes de Pologne.

Lire aussi une ancienne revue de presse (2016): La très grande colère des Polonaises fait reculer le gouvernement sur l'avortement