Expert de la législation sur les armes et du deuxième amendement auquel il a consacré un ouvrage, Joseph Blocher revient sur la tragédie qui s’est déroulée mardi dans une école primaire d’Uvalde au Texas, où 19 enfants et deux enseignantes ont été tués par un jeune de 18 ans. Professeur de droit, il codirige le Center for Firearms à la Duke Law School (Caroline du Nord) et a témoigné devant le Congrès. Il précise au passage, sur le ton de la boutade, n’avoir aucun lien de famille avec le politicien suisse Christoph Blocher. Et rappelle que le puissant lobby pro-armes aux Etats-Unis, la NRA, cite parfois le taux relativement élevé de possession d’armes à feu en Suisse pour démontrer que plus d’armes ne signifie pas nécessairement plus de violence armée.