1991-2021: que reste-t-il de l’URSS? Censure des médias, impossible opposition politique, amnésie historique: lire notre plongée en trois temps dans une Russie où le passé n’est pas complètement passé.

Les «Bolos» (bolcheviques) sont de retour sur le Malecon, le front de mer de La Havane. Le drapeau rouge orné d’une faucille et d’un marteau flotte sur la façade d’un improbable restaurant soviétique, le Nazdarovie. Au cœur d’un ancien palais espagnol mutilé, l’établissement est le lieu de pèlerinage des touristes russes. Sur de jolis murs roses constellés d’affiches de propagande à la gloire de l’URSS, les bombardiers en escadrille côtoient une solide ouvrière qui travaille pour «la gloire» de Staline. Aux côtés des traditionnelles poupées emboîtées, une serveuse cubaine parle russe à la perfection et conseille des côtelettes à la Kiev ou des raviolis de Sibérie.