médias

Le Nouvel Observateur rachète Rue89

Le fondateur et patron du groupe du «Nouvel Observateur», Claude Perdriel, annonce mercredi le rachat du capital du site d’information en ligne français «Rue89». Cet accord sera effectif dès le 31 décembre 2011

Le Nouvel Observateur annonce le rachat de l’entier du capital de Rue89 . Le site d’information en ligne cofondé par Pierre Haski devient une filiale hebdomadaire du Nouvel Observateur, tout en gardant son indépendance éditoriale. «J’éprouve la plus grande estime professionnelle pour Rue89 depuis sa création. Je suis très heureux de cette entente avec les fondateurs qui nous permettra de mieux nous adapter à l’évolution rapide du Web», déclare Claude Perdriel, fondateur et patron du Nouvel Observateur dans un communiqué.

Et Pierre Haski d’ajouter que cette opération «permettra aux deux entreprises de bénéficier mutuellement de leur expertise et de la position unique que cette opération confère à leur offre numérique, avec une proposition complète dans tous les segments de l’actualité». Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé, les deux parties arguant que l’accord définitif était en cours d’élaboration. Il devrait être signé début janvier.

C’est un tournant important dans la courte histoire de Rue89, lancé en mai 2007 par d’anciens journalistes de Libération, Pierre Haski, Laurent Mauriac, directeur général, et Pascal Riché, rédacteur en chef, et qui compte aujourd’hui plus de 2 millions de lecteurs. Son contenu est gratuit. Le Nouvel Observateur édite également les magazines Challenges et Sciences et Avenir.

Publicité