Le sang des adversaires du leader tchétchène pro-russe Ramzan Kadyrov coule de plus en plus souvent en Europe. Dans la soirée du 4 juillet, le blogueur et transfuge Mamikhan Oumarov, 43 ans, a été abattu d’une balle dans la tête dans une rue de la banlieue de Vienne, en Autriche. La police est parvenue à interpeller rapidement deux suspects, qui seraient des Tchétchènes résidant dans le pays depuis plus de quinze ans.

Lire aussi: Vladimir Poutine contrôle-t-il encore Ramzan Kadyrov?