Dix jours. C’est le temps pendant lequel les républicains ont dû ronger leur frein avant d’être certains d’avoir la majorité à la Chambre des représentants. Ils espéraient un «tsunami rouge» lors des «midterms», se voyaient remporter jusqu’à 30 sièges supplémentaires. Ils ont vite déchanté: non seulement, ils n’ont pas réussi à reprendre le Sénat, mais la majorité qu’ils obtiennent à la Chambre reste très faible. Alors en quoi seront-ils vraiment gagnants?