Tremblement de terre

Nouvelle forte secousse sismique dans le centre de l'Italie

Un tremblement de terre d'une magnitude de 6,6 a de nouveau frappé le centre de l'Italie. Aucune victime n'a été signalée

Un puissant tremblement de terre a frappé le centre de l'Italie dimanche matin. Il a provoqué de nouveaux dégâts matériels dans une zone déjà touchée par des séismes ces derniers jours.

L'institut américain de surveillance géologique USGS, qui avait évoqué dans un premier temps une magnitude de 7,1, l'a révisée en baisse à 6,6. L'Institut national italien de géophysique et de volcanologie (INGV), cité par les médias italiens, évoque pour sa part une magnitude de 6,5 sur l'échelle de Richter, indique l'ATS.

Aucune victime n'a été signalée dans l'immédiat par les services italiens de la Protection civile.

En revanche, de nombreux bâtiments se sont effondrés, dont la basilique Saint-Benoît ainsi que la mairie de Norcia, une commune de l'Ombrie proche de Pérouse, selon des images diffusées par les chaînes de télévision. La plupart des habitants des villages alentour ont déjà été évacués.

Forte activité

D'après l'USGS, l'épicentre se trouvait à 70 km environ à l'est-sud-est de Pérouse, à une profondeur de 1500 mètres selon les dernières données disponibles.

La secousse s'est produite vers 07h40 et a été ressentie jusqu'à Rome, mais aussi à Bolzano, près de la frontière autrichienne, dans le nord du pays, ainsi que dans les Pouilles, à la pointe sud de la «botte».

L'Italie est le théâtre d'une forte activité sismique ces derniers temps. Mercredi soir, une série de tremblements de terre a secoué le centre du pays, dans les Marches, sans faire de victimes, mais a inquiété la population traumatisée par le séisme du 24 août qui a fait plus de 300 morts, notamment dans la localité d'Amatrice.

Publicité