Aung San Suu Kyi, assignée en résidence surveillée, et le ministre du Travail Aung Kyi se sont rencontrés pendant 45 minutes dans la maison des invités du gouvernement à Rangoun. L’objectif de la rencontre n’a pas été précisé.

Le mois dernier, l’opposante avait écrit à la junte pour demander un entretien avec le numéro un du régime, le généralissime Than Shwe, afin de discuter avec lui de l’avenir du pays. Cette requête est restée officiellement sans réponse à ce jour.

Aung San Suu Kyi a été privée de liberté pendant 14 des 20 dernières années. Elle a été condamnée récemment à 18 mois supplémentaires d’assignation à résidence, ce qui l’exclut de facto des élections prévues en 2010. Mais elle a repris un début de discussion avec le régime militaire depuis deux mois.