La secrétaire à la Sécurité intérieure Janet Napolitano a annoncé dans un communiqué que l’agence chargée de la sécurité des transports aériens (TSA) allait mettre en place de «nouvelles mesures de sécurité renforcées pour tous les transporteurs aériens ayant des vols vers les Etats-Unis».

L’objectif est de renforcer la sécurité de tous les passagers après un attentat manqué attribué à Al-Qaïda contre un vol entre Amsterdam et Detroit le jour de Noël. Ces procédures s’appliqueront, elles, à tous les passagers, y compris les Américains, voyageant à destination des Etats-Unis.

Suggestion auparavant

«Ces nouvelles mesures utilisent des renseignements en temps réels, fondés sur des menaces précises, en même temps que de multiples filtres de sécurité, visibles ou non, afin de mieux réduire la menace terroriste», a aussi assuré Mme Napolitano.

Les passagers à destination des Etats-Unis devraient remarquer des mesures de sécurité renforcées. La «liste noire» américaine des passagers suspects de terrorisme restera en vigueur, mais elle sera complétée par des informations croisées sur d’autres passagers qui pourraient faire l’objet d’une attention accrue.

Des caractéristiques comme la nationalité, l’âge, les pays récemment visités, des fragments de noms seront désormais pris en compte au côté de la «liste noire», avait indiqué la presse américaine peu avant l’annonce officielle.