Le président Barack Obama élabore une stratégie de défense nucléaire qui comprendra une «réduction spectaculaire» du nombre d’armes atomiques des Etats-Unis, a annoncé lundi un haut responsable de son administration.

Cette stratégie, cohérente avec la volonté de M. Obama de lutter contre la prolifération nucléaire, «visera une réduction spectaculaire des stocks (d’armes nucléaires), tout en conservant une dissuasion solide et fiable par les investissements du budget» fédéral, a expliqué ce responsable sous couvert de l’anonymat.

Cette mise à jour de la stratégie nucléaire américaine, la première depuis 2002, «ira plus loin que les précédentes en embrassant les buts de la non-prolifération, dont la sécurité nucléaire et les étapes que le président a développées à Prague», le 5 avril 2009, lorsqu’il avait prôné l’avènement d’un monde sans armes atomiques.

De même source, le document qui doit être présenté au Congrès à huis clos «visera un rôle accru pour les armes conventionnelles dans la dissuasion» et renoncera aux armes atomiques «anti-bunkers» voulues par la précédente administration de George W. Bush.