Le thème a été très peu abordé au cours de la campagne électorale: quel rôle pour l’Allemagne sur la scène internationale? La chancelière Angela Merkel l’a répété à de multiples reprises: l’Allemagne peut être active, mais avant tout dans un cadre multilatéral. L’engagement de notre voisin d’outre-Rhin à l’échelle internationale a toujours été un sujet sensible. Au vu de son histoire, l’Allemagne a souvent hésité à s’engager dans des opérations militaires à l’étranger, même dans le cadre de l’OTAN. Elle l’a fait en Afghanistan, mais est restée plus en retrait ailleurs. La Genève internationale est elle aussi concernée de près par les législatives du 26 septembre, l’Allemagne y étant très engagée. Directeur du bureau genevois de la Fondation Konrad Adenauer, Olaf Wientzek livre son analyse.