Des recherches actives sont en cours pour retrouver les quelques 80 citoyens suisses portés disparus dans le tremblement de terre, explique Hans-Peter Lenz dans les colonnes de la NZZ. Et d’ajouter que l’on ne pouvait pas encore savoir si des Suisses se trouvaient parmi les victimes.

Parallèlement, le Département des Affaires étrangères (DFAE) a mis en place une ligne téléphonique pour les citoyens suisses dont des membres de famille sont portés disparus. Deux formulaires sont également à disposition pour lancer les avis de recherches ou signaler une personne disparue. L’ambassade de Suisse à Port-au-Prince essaie d’organiser un transport vers la République dominicaine pour permettre leur rapatriement.