Le secret aura mis des décennies avant d’éclater au visage du monde et… de la Suisse. Le pool transnational de journalistes d’investigation de SRF Rundschau, de la télévision allemande ZDF et du Washington Post ont mis la main sur 280 pages de documents classifiés. Ceux-ci attestent que le Service fédéral allemand de renseignement (BND) et la CIA ont scellé une alliance secrète pour espionner une centaine d’Etats dans le monde entre 1970 et 1993. Afin de mettre en œuvre cette opération baptisée «Rubicon», le BND et la CIA ont utilisé les technologies truquées de la société zougoise Crypto AG, championne du codage et du décodage des communications depuis le début de la guerre froide. Avec la bénédiction du Conseil fédéral? Le gouvernement a en tout cas décidé d'ouvrir une enquête.

Coup d’Etat au Chili et guerre des Malouines

Selon les enquêteurs de ZDF, Rubicon constitue «l’une des opérations de renseignement les plus réussies de l’après-guerre». Cette collaboration a permis l’écoute des «communications diplomatiques et militaires de nombreux pays du tiers-monde et d’Europe». Ils prouvent pour la première fois que le BND et la CIA ont été informés très tôt du renversement du président chilien Salvador Allende en 1973 et des graves violations des droits de l’homme commises par la junte argentine.